Un script pour redimensionner ses photos

Il existe mille et une méthodes pour redimensionner une image avant de la mettre sur le web… mais elles ne donnent pas toutes le même résultat…

Avant tout, redimensionner une image, c’est forcément perdre de l’information : résolution, définition et netteté. L’interpolation, indépendamment de la méthode choisie dans photoshop (bilinéaire, bicubique…) revient à attribuer à chaque pixel de l’image finale une combinaison plus ou moins judicieuse des points sources les plus proches.

Pour caricaturer la méthode, disons que 2 pixels blancs suivis de 2 pixels noirs se transformeront en un pixel gris, et qu’une succession de 4 pixels noir, blanc, noir, blanc se transformeront en un pixel du même gris. Gênant pour nos précieuses photos !

Quoiqu’il en soit, il est toujours préférable de donner un petit coup d’accentuation après un redimensionnent. Si on ajoute que passer directement d’une largeur de 3000 pixels à une largeur de 800 pixels est plus destructeur que de le faire en 2 fois (3000 pixels à 1500 pixels, puis 1500 pixels à 800 pixels) vous allez me dire que ça commence à faire beaucoup d’efforts pour poster une photo…

D’où l’idée de ne faire cet effort qu’une et une seule fois, en réalisant un script sous photoshop qui permettra d’automatiser le travail. Nous allons donc faire d’une pierre 2 coups : apprendre à faire un script, pour ceux qui ne le savent pas, et redimensionner au mieux une photo.

Débuter le script

Avant toute chose, il faut que la palette des scripts soit affichée. Elle se trouve dans le même bloc que la palette historique (cf. onglet) Si elle n’est pas présente sur votre écran, sélectionnez la dans le menu Fenêtre/scripts. (Windows/actions pour les Lyonnais qui ne parlent que l'anglais) La fenêtre script contient déjà un ensemble de scripts gracieusement offerts par Adobe : Scripts par défaut. Nous allons créer notre propre groupe en cliquant sur l'icône en forme de dossier. Nous lui donnerons un nom pour l'identifier, par exemple : mes scripts. Cliquez sur OK pour valider ce choix.

L’icône à droite de la précédente, en forme de calque si vous avez de bons yeux et un honnête sens de l’humour, permet de créer un nouveau script dans l’ensemble « mes scripts ».

Si vous avez cliqué au bon endroit, vous pouvez maintenant donner un nom à votre futur script, et même éventuellement lui attribuer une combinaison de touches pour faire un raccourci clavier que vous aurez oublié dans une semaine, ou lui attribuer une couleur, ce que je n'ai jamais fait, donc ne me posez pas de questions !

Cliquez sur "enregistrer" pour passer commencer le script. Attention, à partir de maintenant, tout ce que vous allez faire sera archivé dans le script, sans qu'il soit possible de revenir en arrière ! En cas d'erreur, il ne vous restera plus qu'à fermer le script et le mettre à la poubelle !

Le rond rouge allumé en bas de la palette des scripts indique que vous êtes en mode enregistrement.

Pour plus d'indications sur les scripts, je vous conseille la lecture du tutoriel d'absolut-photo dont j'ai odieusement extrait quelques illustrations.».

Redimensionner la photo

Tout le monde connaît la fonction « taille de l’image » du menu image. Elle n’a qu’un seul défaut : son paramétrage n’est pas le même si votre image est horizontale ou verticale ! Pour les pros, il existe une manière de contourner le problème : Ecrire le script en VBScript, ou en JavaScript. (Pour ceux que ça intéresse, c’est ici !)

Heureusement, monsieur Photoshop nous a prévu quelque chose de plus simple. Seulement, il l’a caché. Où ? Dans le menu Fichier/Automatisation/Adapter l’image ! Cette fonction fait implicitement la différence entre les formats paysage et portrait. On indique simplement la taille la plus grande de l’image finale. Pour un premier passage, notre image source faisant 3000 pixels sur 2000 pixels, nous indiquerons une largeur maximale de 1500 pixels et une hauteur max de 1000 pixels.

Si l’image est horizontale, nous obtiendrons une image de 1500 sur 1000 pixels. Si elle est verticale, nous aurons une image de 1000 pixels sur 1500 pixels.

Accentuer

Nous avons vu en introduction que modifier la taille de l’image altérait sa qualité. Nous allons corriger ce problème par un filtre d’accentuation, sans toutefois abuser de cet artifice qui peut parfois être pire que le mal que l’on prétendait soigner. Nous allons donc tenter de faire proprement cette manipulation.

Notre image est a priori en mode RVB pour les français, RGB pour les anglais. Passons la en mode LAB dans le menu Image/Mode/couleurs Lab. Le mode LAB est une autre représentation de notre image. Au lieu de la séparer en 3 couleurs (Rouge, vert et bleu) dont la combinaison reconstituera (presque) toutes les couleurs du spectre, la représentation en mode LAB utilise 3 couches :

• La couche L contient les informations de Luminosité.
• La couche A contient les informations de couleurs de la gamme du vert au rouge
• La couche B contient les informations de couleurs de la gamme du bleu au jaune

Il se trouve qu’une bonne accentuation ne touche que la couche L. Il faut donc désactiver les 2 autres couches.

Si la palette des couches (channels en anglais) n'est pas affichée, (dans le même bloc que la palette des calques ou layers) sélectionnez la dans le menu Fenêtre/couches. Votre photo apparaît en vignette, ainsi que les 3 couches L, A et B. Désélectionnez les 2 premières en cliquant sur le petit oeil. La photo apparaît maintenant en noir et blanc.

C'est normal !

Passons maintenant le filtre d’accentuation : Menu Filtre/Renforcement/Accentuation avec les paramètres suivants : Gain 65%, Rayon 0,5 pixel, Seuil 4. Et pour ne pas mourir idiot : • Le gain fixe l’intensité de l’effet. Au dessus de 150%, c’est pari impossible (artefacts, bruit…)

• Le rayon définit l’épaisseur du contour qui sera affectés par le filtre (On le fixe souvent à 1 pour un effet un peu prononcé, Au dessus de 3, c’est encore pari perdu) En dessous de 1, on obtient un effet discontinu, plus soft..

• Le seuil : détermine l'écart qu'il doit y avoir entre 2 pixels contigus pour que l'on considère qu'il y a un contour. Il permet de déterminer les lignes à accentuer. Plus le seuil est élevé et plus ‘effet est atténué puisqu’il faut un contraste plus important entre 2 pixels pour qu’ils déterminent un contour

On recommence ?

Après ce premier passage, nous voici maintenant avec une photo correcte… mais encore un peu grande pour la poster sur le Net. Il suffit simplement de refaire tout ce que nous venons de faire en donnant cette fois les bonnes dimensions dans la phase « adapter l’image » N’oublions pas de repasser le nécessaire filtre d’accentuation en conservant les mêmes paramètres : 65%, Rayon 0,5 pixel, Seuil 4. Le tour est joué. Enfin… presque ! Notre image est toujours en noir et blanc.

Sélectionnez à nouveau les couches A et B dans la fenêtre couche en cliquant sur le petit œil et repassez en mode RVB dans le menu Image/Mode.

Le profil de couleur et l'espace de travail

Un dernier détail pour ceux d’entre vous qui travaillent dans l’espace de travail Adobe RGB 1998. Le Web digère mal cet espace de travail et modifie vos couleurs. Le Web ne connaît que l’espace sRGB IEC61966-2.1. Avant d’enregistrer l’image, il faut donc la convertir dans le bon profil, ce qui se fait simplement dans le menu Edition/convertir en profil. On choisira bien évidemment en espace de destination le profil sRGB IEC61966-2.1. (Pour tout comprendre des espaces colorimétriques, lisez l’article de l’incontournable Arnaud Frich.

Il ne vous reste plus qu'à enregistrer votre photo. (Menu Fichier/Enregistrer pour le Web)

Résumé
Voilà, c’est fini ; ça peut paraître long, mais ça ne l’est pas ! Voici en résumé l’historique des actions à accomplir :

  • Fichier/Automatisation/Adapter l’image (largeur 1500 pixels, hauteur
  • 1500 pixels.)
  • Image/Mode/couleurs lab
  • Sélectionner la palette des couches
  • Désélectionner la couche A
  • Désélectionner la couche B
  • Filtre/Renforcement/Accentuation : Gain 65%, Rayon 0,5 pixel,
  • Seuil 4
  • Fichier/Automatisation/Adapter l’image (largeur 800 pixels, hauteur
  • 650 pixels.)
  • Filtre/Renforcement/Accentuation : Gain 65%, Rayon 0,5 pixel,
  • Seuil 4
  • Sélectionner la palette des couches
  • Sélectionner la couche A
  • Sélectionner la couche B
  • Image/Mode/RVB
  • Edition/convertir en profil. (sRGB IEC61966-2.1.) .
Arrêter le script

Tout est en ordre ? Il vous suffit maintenant de clôturer le script en cliquant sur le premier bouton en forme de carré.

Un dernier détail... Pour utiliser le script, il suffit de le sélectionner et de cliquer sur le petit triangle de lecture, pas très loin du bouton arrêt...

.

Cliquez ici pour afficher la liste des tutoriaux disponibles.

.